En hommage au préhistorien Yves Coppens.


Claude Douce et Yves Coppens
Claude Douce et Yves Coppens

Claude Douce nous raconte son amitié avec Yves Coppens à travers quelques anecdotes :


J’ai fait la connaissance d’Yves Coppens dans les années 70.

Il était alors paléontologue et le voisin de Monsieur Le Tanneur, Président de St Marc, pour qui j’avais fait la 1ère campagne écologique. Ils sont venus tous deux, passer un week-end en Normandie pour m’aider à lessiver les poutres du Manoir des Brumes du 14ème Siècle.


Ce fut le début d’une amitié régulière et durable.


Le voyage avec la découverte de Lucy a promu Yves Coppens de paléontologue à préhistorien.


En 50 ans, j’ai pu apprécier la simplicité de l’homme, son honnêteté et sa capacité à expliquer d’une façon simple des choses compliquées. Homme fidèle, bourré d’humour, à chaque rencontre, je bénéficiais de nouvelles histoires comme l’expérience réalisée au Jardin des plantes . Celle-ci consistait à mettre un chimpanzé dans une salle, avec une table, une chaise et un régime de bananes pour voir si le singe aurait l’idée de mettre la chaise sur la table pour attraper les bananes. Le premier jour à l’œilleton rien ne se passe. Le deuxième jour en regardant à l’œilleton, il voit… l’œil du chimpanzé !


Il a été très fâché et en colère une seule fois contre moi ! Invités par le Pape il m’avait demandé de l’accompagner deux jours au Vatican. Malheureusement, mon ordinateur a avalé l’invitation et j’ai manqué cette grande opportunité.


Toute ma famille connait Yves car je l’avais invité avec des capitaines d’industrie. S’étant trompé d’une semaine, il est arrivé alors que je recevais toute la famille pour fêter Noël. On a fait comme si de rien n’était.


Cette année, lors de l’évènement « Châteaux en fête » en Dordogne, Yves Coppens devait animer un dîner débat. Il s’est désisté la veille pour être hospitalisé.


Je voue une admiration pour les chercheurs et d’autant plus pour Yves Coppens. C’était un homme bienveillant, soucieux de la transmission des savoirs. Il a contribué à une meilleure compréhension du monde et cet homme était mon ami.


Yves, je te souhaite un bon voyage hors du temps !


Claude Douce